Comme si la catastrophe de la fusion ne suffisait pas, nos élus nous préparent une nouvelle embrouille.

Pour le moment, il ne s’agit que d’une rumeur dans les couloirs du conseil régional. En temps normal, on aurait du mal à y croire, tellement c’est délirant, mais nos politiques l’ont prouvé : ils sont capables de tout, ils osent tout, et comme disait Audiard, c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Une chose est certaine : la renaissance du Rot un Wiss ne leur plaît pas du tout. Les Alsaciens ont renoué avec leurs couleurs, alors ils sont bien obligés de faire semblant, mais Paris fait les gros yeux et quand la capitale fronce les sourcils, l’élu alsacien serre les fesses : une olive dans le cul, dix litres d’huile !

Alors un p’tit malin a trouvé un truc pour faire passer la pilule auprès du maître : rajouter une troisième couleur au Rot un Wiss… Laquelle ? J’vous le donne en mille… Mais le bleu, bien entendu ! Mais oui Madame ! Une petite bande bleue le long de la hampe, mais attention, hein ! le bleu européen ! avec les p’tites étoiles et tout !

Aaaaah ! Ben voilà qui rassure les élus ! Comme ça, ça peut passer ! Au bout du compte, c’est un bleu, blanc, rouge réagencé, et ça peut passer pour un drapeau alsacien !

Alors on va te glisser ça en commission, surtout pas consulter les Alsaciens sur le sujet, ils pourraient ne pas être d’accord, et ni vu ni connu, j’te balance un nouvel étendard officiel à la prochaine session !

Il est possible que je me trompe, si c’est le cas, promis, je ferai amende honorable, mais mon tuyau est assez sérieux pour ne pas rester muet et diffuser l’affaire !

Si vous ne voulez pas vous faire cocufier une fois de plus, diffusez cette info au maximum ! Faisons-leur comprendre qu’on est au courant et qu’ils n’ont pas intérêt à faire passer cette arnaque en catimini !