De Rot un Wiss Fahne gheert in alle Elsässer!

 

Au cours de ces derniers mois, le drapeau rouge et blanc a retrouvé son statut de symbole de l’Alsace. Adopté par le parlement alsacien avant 1914 contre la volonté des autorités allemandes, ignoré par la France, interdit par les nazis et étouffé à nouveau par le pouvoir central parisien après 1945, il a ressurgit du fond de notre histoire pour dire à nos maîtres du moment qu’on ne se débarrasse pas du peuple alsacien d’un coup de réforme territoriale.

Il est donc capital de rappeler brièvement sa véritable signification : Le Rot un Wiss est une marque d’identification, il est la propriété de toute personne qui se sent Alsacien(ne), attaché(e) à sa Heimat entre Vosges et Rhin.

Il n’appartient ni aux autonomistes, ni à aucun parti, il n’est ni de gauche, ni de droite et ne représente aucune religion. En conséquence, n’importe quel(le) Alsacien(ne) de cœur peut arborer ce symbole sans craindre le paradoxe, et ce quelle que soit son appartenance politique ou religieuse.

Il arrive malheureusement que certains groupes hostiles à ceux qu’ils considèrent comme des étrangers utilisent ces couleurs dans leurs réunions. Le symbole en lui-même n’en est pas affecté. Le régime collaborationniste de Vichy a récupéré le drapeau tricolore sans que celui-ci ne devienne un symbole fasciste pour autant. Il en va de même pour le Rot un Wiss.

Rot un Wiss sinn unsri Farwe!

Le rouge et le blanc sont nos couleurs à nous tous, pour que vive l’Alsace !

Joseph Schmittbiel