»Liewes Elsass« un hymne à notre pays !

En ce 29 mai 2016, j’aimerais remercier tous les bénévoles d’ Unser Land qui se défoncent à longueur d’année pour que le parti alsacien existe !

En particulier tous ceux qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour nous offrir ce super Heimetfescht hier soir à Ungersche !

 Parmi les hôtes de marque, on a pu apprécier la présence historique de Pierre Rieffel.

En fin de soirée, un magnifique concert de Em Remes sini Band a remué de vieux souvenirs.

P1030005Raymond Koeffer et Raymond Schlegel, les deux piliers d’Em Remes sini Band !

A cette occasion, je vous ai retranscrit le texte de »Liewes Elsass« que tout militant alsacien devrait connaître par cœur et qui, avec l’arrivée du GCO redevient sacrément d’actualité !

Vous trouverez donc ci-dessous les paroles originales que vous pourrez chanter en accompagnant la vidéo sur You tube (à écouter uniquement en tournant le volume à fond). Ceux qui ne comprennent pas l’alsacien pourront le chanter phonétiquement, à leur attention, j’ai ajouté en dessous une petite traduction libre en français.

 

A tout seigneur tout honneur, je rappelle que la chanson originale »Let Your Love Flow« avait été créée en 1975 par les Bellamy Brothers.

De son côté, Jürgen Drews avait remporté un beau succès en 1976 dans la Hit Parade avec sa version allemande »Ein Bett im Kornfeld«.

 

Mais reconnaissons que la version de nos Remes, qui depuis plus de trente-cinq ans portent haut nos couleurs, est autrement plus musclée !

 P1030058Le premier album, en 1979 !!!

Evidemment, le texte n’entre pas dans la catégorie poétique d’un Weckmann ou d’un Nathan Katz. Mais par sa vigueur et son authenticité, il s’est acquis bien des cœurs et a naturellement sa place dans la galerie des hymnes à notre pays.

 

C’est pourquoi je suggère que dès la déclaration de notre indépendance, il soit inscrit à l’inventaire de notre patrimoine national alsacien.

 

Joseph Schmittbiel

 

 

Liewes Elsass

 

Mit dine Räwe

Un sießi Triewel

Mit dine Blueme

Hesch e manches Herz schun mache Bluete

Un meh wie eins dezuegewunne

 

Mit gueti Ruewe

Gibt’s starcki Buewe

Mit dine Maidle

Duet’s meh wie einmol Staiwe

Zwische zwei satti, strammi Kaiwe,

 

Ref:

Dü liewes Elsass

D’Autobahn verrisst d’r d’ganz Fratz

Awer unseri Sproch derf net sterwe

Elsass min Land dü sollsch läwe!

 

Ab Wisseburri

Bis nab uff Sä Lui

Sigsch uff de Wiese

Wiss un roti Bliemle

Elsass des sinn jo dini Farwe!

 

Ref:

 

Uff de Matte

In dämm griene Gras

Wachse d’Schwamme

Direkt do unter dinere Nas,

Marickel geh haam rischt uns e junger Haas!

 

Des guete Trepfel

Des guete Schnäpsel

Schmeckt sich vun wittem

Wenn Spotjohr im Rhintal isch

Un de Schnaps im Getterle isch

 

Ref:

Dü liewes Elsass

D’Autobahn verrisst d’r d’ganz Fratz

Awer unseri Sproch isch am sterwe

Elsass min Land dir geht’s selwe!

 

 Chère Alsace (version libre française)

 

Avec tes vignes

Et ton raisin sucré

Avec tes fleurs

Tu as déjà fait saigner plus d’un cœur

Et tu en as gagné plus d’un

 

Les navets doux

Font les garçons forts

A cause de tes filles

Ça castagne plus d’une fois

Entre deux solides gaillards

 

Ref:

Chère Alsace

L’autoroute te lacère la gueule

Mais notre langue ne doit pas mourir

Alsace, mon pays, tu dois vivre !

 

Depuis Wissembourg

Jusqu’à Saint Louis

Je vois dans tes prés

Des fleurs blanches et rouges

Alsace, ce sont tes couleurs !

 

Ref:

 

Dans les prés

Dans l’herbe verte

Poussent les champignons

Là, sous ton nez

Marie, rentre et prépare-nous un jeune lièvre !

 

Cette bonne goutte

Ce bon schnaps

Tu les sens de loin

Quand l’automne colore la vallée du Rhin

Et que le Schnaps est dans les bouteilles !

 

Ref:

Chère Alsace

L’autoroute te lacère la gueule

Mais notre langue est en train de mourir

Alsace, mon pays, il en va de même pour toi !